C’est effectivement carrément abusé.
Le pire, c’est qu’avec des exemples comme ça, le free to play a mauvaise réputation.
Destructoid a fait un article similaire récemment sur un jeu Square Enix sur iPhone. Ils appellent ce business model « fee to play ». J’ai beaucoup aimé :D
Décidément, y a que Valve qui a compris le free to play !