Pourquoi « forcément » ?