Et en français, ça donne autre chose, mais j’ai la tête dans le cul. Mea culpa.